La transformation silencieuse du marché du travail

 

IMG_1400Pendant que les débats se poursuivent sur le statut du salarié et l’opportunité du contrat de travail unique, le marché accomplit discrètement son œuvre. Si le statut de salarié et le contrat de travail à durée indéterminée (CDI) restent largement majoritaires du fait de leur inertie et de leur primauté juridique, le marché n’en vit pas moins une profonde transformation : il ne génère plus désormais que des emplois non-salariés.  

Sous l’effet de la crise et la transformation à marche forcée de notre économie, le marché du travail traverse depuis quelques années une période de forte turbulence. Beaucoup d’observateurs anticipent la disparition du salariat et du CDI au profit d’une  multiplication du nombre de travailleurs indépendants.

Pourtant, Derek Perrotte titre son article paru dans Les Echos du 27 octobre 2015 « malgré la crise, l’emploi salarié et la part des CDI se maintiennent ». Denis Pennel lui répond, dans un article du 8 octobre 2015 (lire ici), qu’il faut « changer notre vision du marché du travail car le salariat  à modèle unique a vécu ». Marion Degeorges va plus loin, elle affirme dans un article du 29 août 2015  que « les travailleurs indépendants vont transformer l’économie ».

Le marché du travail est devenu protéiforme

On peut douter qu’une reprise économique soit  en mesure de freiner une lame de fond qui transforme peu à peu le paysage du travail en France, lequel est devenu largement protéiforme et ne ressemble plus à la projection classique que l’on s’en fait.

•    18.9 % des personnes en emploi travaillent à temps partiel
•    15% télé-travaillent
•    1,64 million de personnes sont en situation de sous-emploi en 2014, soit 6,4 % des actifs occupés. Il s’agit essentiellement de personnes sous contrat à temps partiel souhaitant travailler davantage et disponibles pour le faire.
•    Denis Pennel rappelle que le CDI n’est plus synonyme de stabilité : « plus d’un tiers des CDI sont rompus avant un an »
•    Plus de 2,3 millions de personnes cumulent en France plusieurs activités, « brouillant un peu plus la stricte frontière entre le salariat et le travail indépendant ».

L’intégralité de l’article paru sur le blog de Acer RH peut être lue ici

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s