UberPop, un rêve de Marx

Le Point - 9 juilet 2015 1-2 001 Le Point - 9 juillet 2015 2-2 001

A lire dans Le Point de cette semaine, l’excellent éditorial de Pierre-Antoine Delhommais sur l’ubérisation du marché du travail. Extraits:

« Cet âge d’or du salariat est bien révolu. Avec la crise persistante, le chômage, la faiblesse de la croissance et les difficultés financières de l’Etat providence, le statut du salarié devient de moins en moins attractif. […] Longtemps perçu comme un rempart contre la précarité, le salariat est aussi maintenant souvent devenu synonyme de souffrance au travail: burn out, cadences infernales, management par le stress. Incompatible avec l’épanouissement personnel. Incompatible aussi avec les qualités de créativité et de réactivité aujourd’hui réclamées dans les nouvelles formes de travail et qui ont remplacé celles de docilité et de discipline exigées jadis pour effectuer des tâches répétitives et standardisées du modèle Fordiste. »

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s