Quel travail, demain ?

Quel avenir pour le travail à l’heure de la révolution individualiste ? C’est la question que pose Denis Pennel dans son ouvrage « Travailler pour soi » (Seuil). C’est une première pour ce directeur général de la Ciett, la fédération mondiale des services privés pour l’emploi. « Je cherchais un livre qui dressait un portrait des différentes évolutions du monde du travail. Mais je n’en ai pas trouvé. Je me suis dit que c’était peut-être à moi de l’écrire », raconte cet ancien responsable de Manpower. « Assez vite, un fil rouge est apparu : la volonté d’individualisme des travailleurs. Celle-ci induit une véritable révolution qui change complètement notre façon de travailler. Le futur du travail est déjà là, mais on ne le voit pas à cause de la crise. Certes, on observe des petites choses à gauche et à droite, mais sans avoir une vision d’ensemble. C’est ce tableau global que j’ai essayé de réaliser.«

Quelle est donc cette révolution ? Elle a plusieurs facettes. « On assiste à la fin de l’unité de lieu, de temps et d’action du travail », note Denis Pennel. « Avec les nouvelles technologies, le travail ne se fait plus nécessairement à un endroit précis. On peut travailler de n’importe où. Les horaires aussi sont devenus plus variables. De plus, la porosité entre la vie privée et la vie professionnelle augmente. »

En outre, l’individu se réapproprie son mode de production : l’ordinateur portable. « Certains sont d’ailleurs mieux équipés que leur employeur. Aujourd’hui, les gens n’ont pas besoin de grand-chose pour travailler seuls dans leur coin. »

See on Scoop.itLa nouvelle réalité du travail

Publicités

A propos Denis Pennel

Directeur Général de la confédération mondiale de l’emploi (World Employment Confederation), Denis Pennel est un spécialiste reconnu du marché du travail. Conférencier, auteur de plusieurs livres et de nombreux articles sur le marché du travail, il fait partie du classement des 100 professionnels des ressources humaines les plus influents au niveau mondial (classement du magazine Staffing Industry Analysts).
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s