Le point culminant du salariat a été atteint!

L’évolution du travail est un sujet dans l’air du temps, de nombreux ouvrages et rapports en traitent, mais ils évitent l’aspect central : le développement du travail indépendant. Voilà qu’un livre l’aborde de front : Travailler pour soi, de Denis Pennel, Seuil. Cela valait la peine d’une lecture attentive.

« Le futur du travail est déjà parmi nous, » s’exclame l’auteur en début de livre : le modèle, d’une efficacité inégalée durant les Trente Glorieuses, s’est périmé progressivement : globalisation, tertiarisation de l’économie, informatisation – et maintenant informatisation mobile –, nouveaux modes de production ont miné le contrat de travail standard. La localisation des espaces de travail s’est disséminé, la délimitation des horaires de travail a éclaté, la gestion même des ‘ressources humaines’ s’est individualisée, les générations ‘X’ et ‘Y’ des nouveaux arrivants donne des cauchemars aux managers, en attendant la génération ‘Z’ ou ‘Millenial’… comme le disent toutes bonnes communications internes : « l’objectif de l’entreprise, c’est l’humain ! »

Source: www.cybergazette.fr

See on Scoop.itL’entreprise étendue

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s