La fin du salariat : et si l’avenir du marché de l’emploi était dans le travail indépendant ?

autoentrepreneurLe monde du travail change et grâce à Internet notamment, l’esprit d’entrepreneuriat se diffuse. C’est une effervescence continue qui anime l’économie et bouleverse les relations professionnelles, permettant une indépendance toujours plus grande des salariés et également une division mondiale du travail toujours plus accentuée.

Dans la répartition internationale du travail, cette dynamique induit une spécialisation des pays développés sur les emplois les plus qualifiés et les plus innovants, mais aussi une délégation (voire une robotisation) des fonctions les plus répétitives (y compris dans les professions réputées « intellectuelles » comme les avocats). Dans son dernier livre (The New Geography of Jobs), l’économiste Enrico Moretti montre que ces emplois génèrent une forte demande de services, qualifiés ou non (femmes de ménages, conseils juridiques, etc. : à Londres par exemple), et suscitent donc une dynamique favorable à l’activité locale, non délocalisable.

Au niveau individuel, la dynamique nouvelle de l’organisation de l’activité conduit à une indépendance plus grande des salariés, comme l’explique Denis Pennel dans Travailler pour soi. Aux Etats-Unis, on estime qu’il y aurait près de 42 millions de personnes à leur compte, qui interviennent pour des missions ponctuelles (des « freelancers »). En France, la réussite du régime des auto-entrepreneurs ne se dément pas : il vient d’être conforté par Manuel Valls.

Le succès de ces « indépendants » de toutes sortes suscite, en lui-même, de nouvelles opportunités. Outre-Atlantique, Avbl se présente comme le « AirBnB des talents » : designer, créateur, ou couturière… le site vous propose les freelances près de vous, disponibles pour une mission. Son fondateur, Ryan Hooks explique que puisque «  la technologie nous libère, nous devenons moins nécessaires pour les fonctions routinières » et donc plus disponibles pour des activités nouvelles, indépendantes et ponctuelles avec des partenaires sans cesse différents.

See on toujourspluslibre.com

Advertisements
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La fin du salariat : et si l’avenir du marché de l’emploi était dans le travail indépendant ?

  1. Eric Saint-Guillain dit :

    L’évolution toujours plus rapide de notre économie, de l’innovation, fera que les cycles économiques seront de plus en plus cours. Le degré de spécialisation et de par là-même le développement de compétence de pointes et de marché de niche, feront que les entreprises devront simplifier leurs structures de façon à être plus pro-actives, pour répondre à des besoins ponctuels. Comme le mentionne Lynda Gratton dans son livre « The shift », ce seront des petites structures spécialisées qui travailleront en réseau.
    Le contrat à durée indéterminé devient de plus en plus obsolète, vu que la durée de vie moyenne des entreprises se raccourcit. On sera beaucoup plus dans un mode de travail par projet, des projets exécutés par des freelancers, qui ont bien compris, que la sécurité réside plus dans l’accroissement et l’évolution des compétences, que dans un poste de travail. Il s’établira donc non plus une relation de subordination entre l’employeur et l’employé, mais bien une relation de collaboration entre client et fournisseur. Le fait même que de plus en plus de personnes développent une attitude entrepreneuriale, crée une situation positive pour les parties prenantes, d’une part de la motivation pour le fournisseur de service, et d’autre part, la satisfaction du client qui bénéficie de ce service de qualité.

    • Merci pour le commentaire, je suis entièrement d’accord avec vous. Mais il reste un grand nombre de défis à relever: coment remettre de la sécurité dans un environnement de travail de plus en plus complexe et imprévisible, comment réconcilier court terme et long terme, coment recréer de nouvelles solidarités?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s