2013, une année de travail – « Le travail demain »

La promesse faite au Tiers-Etat

La revue Métis – Correspondances européennes du travail m’a demandé il y a quelques mois de faire la recension d’un certain nombre de livres parus en 2013 sur la question du travail. On trouvera ici la première partie de l’article mis en ligne le 03 mars 2014.

L’une des plus profondes promesses de la société démocratique réside dans la possibilité que celle-ci aurait de se doter d’un gouvernement capable de la comprendre pour l’orienter vers une maitrise d’elle-même faite de progrès et de justice. Durant une centaine d’année, c’est le marxisme qui a servi de boussole à la société industrielle et, partant, au mouvement ouvrier pour la réalisation de ce programme : si l’émancipation de l’individu était bien son projet final, celle-ci passait par l’avènement d’une société radicalement nouvelle et une méthode -l’appropriation collective des moyens de production- qui semblait pourtant nier le but ultime. Le reflux de ce mode…

View original post 2 089 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s