« Esclaves d’Internet, unissez-vous »… contre les législations désuètes qui empêchent l’individualisation du travail

La rubrique du buzz du biz s’intéresse aux « nouveaux entrants » sur le marché, à leurs dynamiques innovantes et aux obstacles qu’ils rencontrent. Aujourd’hui, focus sur la nécessité de repenser le CDI grâce aux outils du numérique.

Fin octobre, le New York Times publiait un papier dont le titre plagiait la conclusion de Marx et Engels : « esclaves d’Internet, unissez-vous ! ». Le texte lançait un appel à tous ces contributeurs qui nourrissent gratuitement des sites de leurs contenus (dont l’auteur de ces lignes), les encourageant à ne plus collaborer à ces pratiques jugées indignes.

Evidemment, la tribune a suscité de nombreuses réactions, sur twitter ou sur divers sites internet. Celle de Derek Thompson, éditorialiste pour The Atlantic, est intéressante. Celle de Mathew Ingram sur Gigaom, l’est encore plus. Elle explique bien que les internautes sont « rémunérés » (même si la transaction n’est pas pécuniaire) et montre comment Internet abaisse les barrières à l’entrée sur les marchés et révolutionne les façons de faire.

C’est justement le cas sur le marché du travail, qui est particulièrement révélateur de cette « disruption » qu’amène l’économie numérique en accélérant les évolutions sociétales mais aussi des blocages auxquels elle se heurte.

Le premier point, c’est qu’Internet accélère les évolutions contemporaines – sans en être pour autant la source, comme on tend à le croire souvent. Comme le montre très bien Denis Pennel dans son excellent Travailler pour soi, qui vient de paraitre, l’individualisation du travail est une tendance lourde des dernières décennies. De plus en plus, les actifs veulent un contrat de travail à la carte, un contexte professionnel adapté, une carrière personnalisée : « jusqu’à une date récente, les gens devaient s’adapter au travail. Aujourd’hui, ils veulent rester eux-mêmes au travail », explique-t-il. La révolution d’internet favorise ces tendances : télétravail, emails, utilisation du cloud et autres outils numériques permettent d’individualiser le travail…

See on Scoop.itLa nouvelle réalité du travail

Advertisements
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s