New World of Work : le boom des formes de travail libres

90 % d’embauches en 2012 hors CDI. 1/4 de freelances aux USA. Un emploi de plus en plus multi jobs… Le salariat n’a plus la cote. La mutation du travail est une réalité. Mais comment concilier l’individuel et le collectif ?

Nous sommes en 2013, dans la Silicon Valley. Alertée par la présence sur ses serveurs IT d’un gros trafic avec la Chine, une entreprise découvre qu’un de ses programmateurs, par ailleurs bien évalué, sous-traite pour 1/3 de son salaire tout son travail à un Chinois. Sa productivité grimpe. Néanmoins, elle le licencie.

La révolution du travail bouscule nos modèles. C’est vrai, elle démarre par le haut et les plus diplômés, mais avec la tertiarisation de l’économie, elle affecte de plus en plus de travailleurs…

L’époque est d’ailleurs aux paradoxes. Nous sympathisons et réseautons avec nos collègues virtuels. De son côté, l’entreprise devient moins un lieu de travail qu’un lieu de socialisation.

See on www.learninglive.be

Advertisements
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s