2013, une année de travail – "Le travail demain"

Originally posted on La promesse faite au Tiers-Etat:

La revue Métis – Correspondances européennes du travail m’a demandé il y a quelques mois de faire la recension d’un certain nombre de livres parus en 2013 sur la question du travail. On trouvera ici la première partie de l’article mis en ligne le 03 mars 2014.

L’une des plus profondes promesses de la société démocratique réside dans la possibilité que celle-ci aurait de se doter d’un gouvernement capable de la comprendre pour l’orienter vers une maitrise d’elle-même faite de progrès et de justice. Durant une centaine d’année, c’est le marxisme qui a servi de boussole à la société industrielle et, partant, au mouvement ouvrier pour la réalisation de ce programme : si l’émancipation de l’individu était bien son projet final, celle-ci passait par l’avènement d’une société radicalement nouvelle et une méthode -l’appropriation collective des moyens de production- qui semblait pourtant nier le but ultime. Le reflux de ce mode…

Voir l'original 2  089 mots de plus

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

"Le futur du travail est déjà là ! "

Le marché du travail est en pleine révolution. Mais à quoi va-t-il ressembler dans les années à venir ? Selon Denis Pennel, Directeur Général de la confédération mondiale des services privés pour l’emploi (Ciett) et expert reconnu du marché du travail, dans un futur très proche nous changerons plus souvent de métier, d’employeur, nous cumulerons les statuts et nous nous comporterons un peu comme des mercenaires au service d’entreprises à l’organisation « liquide ».

Une mutation qui est déjà en marche. Elle est aussi accélérée par la révolution individualiste décrite dans le livre « Travailler pour soi », paru aux Editions du Seuil. Interview.

See on www.blog-emploi.com

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Le travail fait sa révolution

DSC_1183Le travail est en train de changer de visage brutalement. «  Nous vivons moins une crise de l’emploi qu’une révolution du travail », affirme Denis Pennel, directeur général de la Ciett (la fédération mondiale des services privés pour l’emploi). Ces propos peuvent paraître provocateurs. Ils annoncent simplement la fin d’un modèle d’emploi unique, l’émergence d’une époque où le CDI à temps plein n’est plus la norme, où les formes atypiques du travail prennent le dessus sur les formes traditionnelles.

L’enjeu est de refonder notre contrat social parce que nos structures sont devenues obsolètes. Comment réinventer de la sécurité et de la stabilité dans des carrières par définition chaotiques, discontinues ? Comment s’adapter à la nouvelle nature du travail ? Comment répondre à une meilleure prise en compte de l’individualité sur le lieu de travail ? Denis Pennel fait quinze propositions qu’on retrouve dans son ouvrage « Travailler pour soi

à paraître le 12 septembre 2013

à paraître le 12 septembre 2013

 » publié au Seuil.

Lire la suite: Le travail fait sa révolution.

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Livres : quand le patronat parle du travail

Dans cet article, Denis Maillard, directeur de la communication chez Technologia, discute de la construction d’une société juste dans le prolongement du monde du travail. Pour ce faire, il articule sa pensée autour de huit grand ouvrages publiés au cours de l’année 2013.

L’une des plus profondes promesses de la société démocratique réside dans la possibilité que celle-ci aurait de se doter d’un gouvernement capable de la comprendre pour l’orienter vers une maitrise d’elle-même faite de progrès et de justice. Durant une centaine d’année, c’est le marxisme qui a servi de boussole à la société industrielle et, partant, au mouvement ouvrier pour la réalisation de ce programme : si l’émancipation de l’individu était bien son projet final, celle-ci passait par l’avènement d’une société radicalement nouvelle et une méthode -l’appropriation collective des moyens de production- qui semblait pourtant nier le but ultime. Le reflux de ce mode de transformation du monde depuis les années 1970 ne laisse désormais place qu’à un économisme incapable de penser le renouveau du processus d’individualisation auquel nous assistons depuis cette époque. Tous les observateurs comprennent bien que c’est de cela dont il s’agit dans les bouleversements du monde du travail : l’irruption de l’individu et de ses droits au cœur de la subordination.

Pourtant, chacun semble incapable d’y faire face autrement que pour la subir ou la célébrer. Tout se passe alors comme si la pensée balbutiait et en revenait à la question initiale qui fut celle du mouvement ouvrier et du mouvement socialiste à l’aube du 19ème siècle : que faire de l’individu et de ses droits pour construire une société juste ?

See on Scoop.it - La nouvelle réalité du travail

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

The Future of Work; what does this mean for you?

I recently spoke at the Global Recruiter magazine Summit 2014: “Deliver the Future”. The summit explored the future of work from many angles, including legislation change, economic shifts and digital recruiting. In many ways the future is already here but the speed of innovation and technological development have prevented us from appreciating how quickly the world of work is changing.

You may be thinking “but what does this mean for me?” If so, the likelihood is that you’re part of Generation Y who TIME magazine last year labelled the ‘Me Me Me’ Generation due to their self-centred nature. However, self-centred does not mean selfish; Generation Y are enduring a rocky road entering the labour market and yet they have maintained a high sense of social responsibility. They are the best educated generation of working age but globally youth unemployment is high and underemployment is commonplace. Despite these challenges Generation Y are still positive about their career aspirations and have very different expectations of their career than previous generations.

A recent Gallup poll found that young people seek a polycentric approach to life, where life is seen as a system of values organised around multiple focal points, such as work, family, relationships, hobbies and commitments, in which none act as the pivotal centre. In addition Generation Y are less anxious about job insecurity than previous generations; many see instability as a ‘normal’ characteristic of the world of work. So what does this mean for you? It means that the traditional work/life balance is fading away and the two are merging into one.

It is not Generation Y alone who are signalling the end of the separation between work and life. This has been a long-term shift over the last thirty years since mobile technology was first introduced. In the past, work encroached on our personal lives, technology allowed us to work outside of the office, the pace in which business happened increased rapidly and working hours were no longer confined to 9-5, but now, as technology has developed, our personal lives have invaded the workplace. This has manifested in bring your own device (BYOD), social media infiltration and workers being expected to bring their personality, creativity and passions to their job.

See on Scoop.it - The New Reality of Work

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Pourquoi il faut rebâtir la "maison travail"

Les carrières changent, les individualités se libèrent, et il est temps que les codes du travail changent avec lui… Radicalement!

Parce que la révolution individualiste est en train de bouleverser le monde du travail et avec elle une économie de plus en plus aléatoire, il est nécessaire de repenser notre modèle social et notre façon d’appréhender nos carrières.

Dans l’ouvrage  Travailler pour soi », l’auteur Denis Pennel nous invite à en comprendre les tenants et les aboutissants et propose des recommandations concrètes pour adapter nos acquis sociaux à ces nouveaux paradigmes du travail. A condition que chacun prenne aussi sa carrière en main.

See on Scoop.it - La nouvelle réalité du travail

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

A quoi ressemblera le travail demain?

De profonds bouleversements transforment les entreprises et la relation au travail. Nous avons sans doute déjà atteint le point culminant du salariat en France et les entreprises vont devoir face face à une révolution aussi importante que les régimes politiques ont connu avec la montée de l’individualisme et de la démocratie! Lire ci-contre l’article complet complet paru dans la revue Personnel de l’ANDRH.

 

 

 

See on Scoop.it - La nouvelle réalité du travail

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire